Actu des élèves et des parents

Salon BATIMAT

Par CLOTILDE KOCH, publié le lundi 24 octobre 2022 14:10 - Mis à jour le lundi 24 octobre 2022 14:12
Capture.JPG
Les premières en Économie de la construction et Modélisation Numérique ont découvert le salon international du Bâtiment, Porte de Versailles, le jeudi 6 octobre 2022.

Thème du salon : « La rénovation énergique Horizon 2030 – Tout un monde à construire »

Les EMN (Etudes et Modélisation Numérique) ont pu se rendre compte de l’importance et la place de l’outil numérique dans la construction. De la maquette numérique initiée par l’architecte au suivi de chantier, les métiers du bâtiment se numérisent pour mutualiser les moyens, les partager et faire profiter au client dès la conception du projet. Les évolutions du projet se suivent en live et au quotidien par l’ensemble des acteurs.

Le côté développement durable avec la mise ne place de la RE2020 (Nouvelle règlementation thermique) entrée en vigueur en janvier 2022, engage également les fournisseurs de matériaux vers de nombreuses innovations techniques pour permettre aux promoteurs et constructeurs de trouver le moyen de proposer des logements à coûts maîtrisés tout en optimisant les dépenses énergétiques pour arriver progressivement jusqu’au niveau Passivhaus (Maison Passive), c’est-à-dire un logement qui ne consomme plus mais qui peut produire de l’énergie.

La rénovation énergétique de l’ensemble des logements dit « passoire thermique » reste un marché très porteur ou de nombreuses innovations font également partie intégrante du salon au regard des enjeux gouvernementaux, pour l’amélioration des habitats énergivores.

De nombreux professionnels rencontrés se sont proposés pour intervenir au Lycée des Métiers Porte des Alpes, afin de pouvoir prendre le temps d’expliquer les avancées technologiques qu’ils rencontreront dans le monde professionnel.

Ce fut une journée riche en découverte technologique et contact pour créer un réseau de professionnels et surtout permettre aux économistes de la construction de donner du sens à leur formation et de se projeter sur l’évolution technologique numérique du bâtiment qui est souvent décrier comme rudimentaire.

Nous sommes bien au 21ème siècle et le numérique est un attendu par les recruteurs des professionnels du bâtiment.

Les futurs diplômés en EMNB ont une belle carrière devant eux !